mardi 20 septembre 2016

La promiscuité de nos prisonniers en France semble faire à nouveau débat...

La promiscuité de nos prisonniers en France semble faire à nouveau débat...

Une nouvelle fois...un nouvel effet d'annonce !

En effet, ce n'est pas en projetant de construire 10 à 16 000 cellules supplémentaires que cela va régler la problématique d’incarcération en France.

Cela va seulement offrir sur le dos de la misère humaine des fortunes aux entrepreneurs privés qui vont obtenir le ou les marchés pour cette idée et proposition des plus imbéciles qui soient !

Non ! Ce qu'il faut faire c'est :

Indépendance totale et réelle de la justice, notamment des juges et procureurs, face à l’exécutif !

Très forte augmentation des moyens en personnel afin que les dossiers puissent être traités dans des délais très raisonnables.

Plan de rénovation des antennes de justice dans toute la France avec un budget conséquent et approprié pour un très bon fonctionnement des services.

Plan de rénovation intensif des prisons et luttes contre la récidive pour un désengorgement des prisons, voire la fermeture des prisons en moyen terme.

Mise en place de secteurs spéciaux adaptés pour les courtes peines.

Mise en place de secteurs spéciaux adaptés pour la protection des femmes et des hommes en fragilité psychiatrique.

Mise en place du revenu universel de base pour tous !

Mise en place des 32h, puis 30, 25, 20, 15 et 10 h de travail par semaine afin de donner à tous du travail et de l'espoir ! Cette mesure de courage et de bon sens est directement liée au revenu universel de base.

Programme complet et total de réinsertion positive et proactive pour l'ensemble des détenus.

Mise en place d’une éducation positive dès le plus jeune âge dirigé vers l’autre, l’acceptation de la différence et l’ouverture au monde.

Le monde carcéral ne doit pas devenir une zone de non-droit pour les prisonniers donnés en pâture aux seuls intérêts privés !

Nous devons reconnaître que nous avons fait des erreurs, que nos systèmes se sont trompés créant ainsi la délinquance sous toutes ses formes !

Nous nous devons de corriger cela pour le bien et le bien-être des hommes, des femmes et des adolescents incarcérés afin de montrer l’exemple d’une société humaniste et ouverte vers l’autre, le monde et l'Univers !

Je reste à votre écoute pour toutes propositions permettant d’aller de l’avant dans ce domaine, comme dans l’ensemble de mes propositions de campagne.
 

mercredi 14 septembre 2016

Un programme...Un vrai projet pour la France et le peuple d France !



Juppé, Sarkozy, Macron, Hollande et l'ensemble des politiques professionnels criminels et voyous non aucun programme, aucun projet factuel et positif pour la France et le peuple de France !


Ce qu'ils veulent tous : c'est le pouvoir et uniquement le pouvoir !


Il existe cependant une véritable alternative, un véritable programme et projet réfléchit et écrit sur 4 années pour le bien et le bien-être de tous.


Ce projet est simple et de bon sens !


Il est ici :




Merci de pouvoir en parler tout autour de vous, au plus grand nombre afin que notre voix puisse enfin se faire entendre et que tous ensemble nous soyons les acteurs de notre avenir en 2017 !

dimanche 4 septembre 2016

Mon programme pour redonner espoir et dignité à tous !



Alors que les criminels et autres bandits de la politique professionnelle ne cessent d'établir des plans sur la comète afin de gagner une fois de plus les nouvelles élections présidentielles, les citoyens, notamment celles et ceux qui sont les plus fragiles, demandent à être entendus et surtout écoutés et respectés !


Voici mon programme pour redonner espoir et dignité à tous :


Le Revenu universel de base pour tous :


Il faut lutter contre la pauvreté et contre le chômage de masse !


1200 € par mois pour les adultes et 600 € par mois pour les mineurs, de la naissance au décès


Sans contrepartie


Cette allocation pour tous viendrait à remplacer l’ensemble des aides, allocations chômage, aides aux logements,…


Cette mesure phare et unique en Europe et dans le monde serait financée par la TVA (avec une augmentation de celle-ci proportionnelle aux besoins de financement du programme du revenu universel pour tous) qui à terme pourrait devenir le seul impôt en vigueur !


Cette mesure absolument nécessaire pour le bien et le bien-être de tous doit obligatoirement être liée une autre mesure dès plus stratégique pour redonner une nouvelle vigueur à l'économie française tout en servant d’exemple phare pour le monde entier :


- La réduction très importante du temps de travail afin de donner à tous l'accès à un emploi et donc à la dignité humaine : 32h !


- Puis par la suite : 30h - 25h -20h - 15h pour terminer à 10h dans le cadre d'une nouvelle et novatrice économie participative et digne pour la personne humaine et l'environnement planétaire !


Autres mesures à prendre au plus vite :


1) Remboursement total de la dette de la SS (Sécurité sociale) et équilibre financier de celle-ci par :


Engagement total de l’apurement de la dette de l’Etat vis-à-vis du régime général et du régime agricole


Mieux gérer les exonérations de charges accordées aux employeurs


Fiscaliser les cotisations salariales


Changement du mode de financement de la Sécurité sociale, qui devrait être accompagné de la création d’un régime universel


Elargir l’assiette des cotisations patronales


Assujettir les rémunérations indirectes telles que l’intéressement, la participation et les stock-options


Développer le contrôle des entreprises par les Urssaf


Supprimer la subvention de l’Assurance maladie aux entreprises
Modifier le principe d’attribution des prestations sociales, dont 50 % sont versées sans condition de ressources


Fin des essais thérapeutiques payés par la SS, notamment pour la lutte contre le cancer. Les patients doivent avoir accès aux traitements ayant démontrés leur efficacité depuis plus de 40 ans et qui sont à la fois maitrisés du point de vue technique, mais aussi financier. La médecine doit uniquement servir l’intérêt de la santé des patients et non l’intérêt financier des groupes pharmaceutiques
Fin du plan cancer 2014 et autres à venir qui sont non seulement totalement inefficaces pour les patients, mais aussi dramatiques pour la dette de la Sécurité Sociale


2) Contribution équilibrée et équitable des plus riches à l’impôt.



3) Taxation fiscale des grands groupes internationaux sur le territoire : Google, Macdonald, Facebook…


4) Relancer les services publics, notamment les hôpitaux, la recherche, l’éducation, l’énergie, etc.


5) Dépénalisation du cannabis à des fins thérapeutiques et légalisation dans un cadre d’économie régulée. Fin programmée des politiques répressives et totalement inefficaces avec apport dans les caisses de l’état de plus de 2 Md€ par an.


6) Relever les minimas sociaux. Fin 2014 près de 3,8 millions de personnes sont allocataires de minima sociaux, mais un peu plus de 6 millions de personnes au total en vivent ! Il faut relever l’ensemble des minimas sociaux, notamment le RSA afin de redonner la dignité aux êtres humains et leur permettre de rebondir dans une société recentrée sur la personne et non sur les biens !

7) Obliger les entreprises et commerces alimentaires à ne plus gaspiller et livrer systématiquement les surplus alimentaires et les produits non vendus consommables aux associations caritatives : 197 tonnes de denrées alimentaires jetées à la poubelle par an et par grand magasin en France ! Cela est inacceptable et absolument plus tolérable !


8) Nouveau plan santé basé sur ce qui se faisait de mieux en 1980 pour la santé des patients et du financement de la SS. Les patients sont des patients et non des cobayes aux services des entreprises pharmaceutiques internationales.


9) Abroger la future loi santé 2015.


10) Utilisation sociale de la totalité des biens confisqués à la criminalité organisée (cols blancs, politique, mafia…) avec obligation par la justice de la confiscation des biens des criminels et de la publication officielle de la liste des confiscations à la société civile.


10) Baisse significative de l’impôt sur le revenu : financer par l’annulation des intérêts de la dette actuelle et de la pseudo dette publique actuelle !


11) Lutte sévère contre les loyers élevés afin de permettre un logement digne pour tous pour en finir avec la précarité.


12) Relevé du SMIC déterminant le montant du salaire minimum légal en France pour un minimum de 3,2 millions de personnes fin 2014. Il doit passer au minimum à 1500 € mensuels net afin d’éliminer la pauvreté en France et permettre une relance naturelle de l’économie.


13) Véritable politique d’emploi pour les personnes sans travail avec l’accès facilité à la formation et la reconversion.


14) Interdire totalement les coupures d’eau et les coupures d’électricité pour les familles les plus fragiles.


15) Retraite à 62 ans maximum avec des aménagements pour celles et ceux qui travaillent dans les secteurs les plus pénibles.


16) Préserver les droits des personnes handicapées en sauvant leurs MDPH (Maisons départementales, les Maisons départementales des personnes handicapées). Les dossiers déposés doivent être traités dans les temps, les moyens dont disposent les personnels doivent être renforcés afin de délivrer à toute personne ayant un handicap les services et droits dont elles ont besoin comme tous êtres humains dignes de ce nom ! Les allocations pour les personnes handicapées doivent être grandement relevées afin qu’une personne dans une situation de handicap ne se retrouve sous le seuil de pauvreté, seuil indigne et honteux pour tout pays ou gouvernement soi-disant moderne, démocratique et égalitaire !


17) Augmentation du budget départemental et national destiné aux personnes âgées.



18) Maintien et développement des missions locales, des MJC (Maisons des jeunes et de la culture) et centres sociaux sur l’ensemble du territoire français, véritables outils relais pour l’aide, le soutien et l’insertion des jeunes.


19) Augmentation et développement des aides à destination des PMI (prévention maternelle et infantile).


20) Augmentation et développement des aides auprès de l’ensemble des associations d’aide et secours pour les plus précaires et les plus démunis : pompiers, SAMU social, Croix-Rouge, secours populaire…L’objectif étant la disparition de la précarité, pauvreté et misère sur le territoire français.


Honte à nous tous dans un pays aussi riche que la France au 21ième siècle qu’un seul être humain (et cela vaut tout aussi pour le règne animal et son environnement) se retrouve dans la précarité, le dénuement, la misère sociale, sentimentale, professionnelle et/ou familiale ! Nous devons réagir et agir afin que l’humanité soit au cœur de nos préoccupations de la vie sociale, économique et politique de notre si beau pays, la France, sans en oublier le reste du monde !


Merci à vous tous, à l'ensemble de celles et ceux présents sur les réseaux sociaux de pouvoir parler, relayer ces propositions, ce programme et cette candidature, notamment à vos élus, afin que notre voix, celle de la raison et du bon sens, soit prise en considération, pour le bien et le bien-être de l'ensemble de la population française et du reste du monde, comme un exemple pour l'Humanité !


mercredi 24 août 2016

Peuple de France, il faut réagir !




Peuple de France, il faut réagir !


Nous apprenons tous ce jour avec stupeur, effroi et colère…la nouvelle candidature de M Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle 2017 !


Comment cela est-il possible ?


Comment des gens qui ont détruit la France et le peuple de France par leurs agissements criminels peuvent-ils penser à se présenter ou se représenter à une élection ?


Comment nos institutions ne peuvent-elles pas réagir face à des candidatures de personnes qui se retrouvent en permanence sous les projecteurs de la justice ?


Comment est-il possible que des M Hollande et M Sarkozy en passant par toute la panoplie des politiques véreux, menteurs, incompétents, traites, voleurs de la République et surtout criminels contre l’humanité pour actes de guerre sous couvert de géopolitiques humanistes peuvent-il encore être sur la scène des responsabilités de l’état alors qu’ils devraient être tous sous les barreaux avec en main des travaux d’intérêt général à effectuer à vie !


Il est plus qu’urgent de promulguer une loi qui interdira totalement aux politiques professionnels et tous citoyens sous le coup de la justice de se présenter à toutes élections !


Voici mes propositions en ce sens :


Fin totale et immédiate du cumul de mandats pour l’ensemble des hommes et femmes travaillant pour le peuple de France.


Transparence totale des comptes publics afin que l’ensemble des citoyens français puisse avoir accès en toute liberté à la réalité des dépenses publiques.


Abrogation de l’article 49.3 afin d’en finir avec le passage en force d’une loi sans en avoir la majorité pour la faire adopter !


Fin du sénat et des sénateurs : institution totalement inutile et honteuse qui coûte aux Français plus de 23 500 € par mois par sénateur… !!!… Le Sénat, une institution dont le détail du budget est tenu totalement secret et échappe entièrement au contrôle de l’État…Cela est absolument inacceptable et doit cesser immédiatement en fermant de suite et totalement cette institution de la honte !


Fermeture immédiate du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ! Une institution aussi désuète qu’inutile ayant pour seule fonction de vampiriser les biens de l’état français en entretenant injustement 140 représentants qui s’arrogent bien évidemment des avantages honteux et absolument injustifiés !


Fin des retraites dorées pour les cumulards criminels comme les anciens Présidents, ministres, députés ou sénateurs, et ce, à effet immédiat et rétroactif ! Alors que la retraite moyenne des Français est de 1 256 euros par mois…Un futur ancien Président comme Mr. Hollande va toucher trois fois son salaire actuel à sa retraite, soit 35 000 € nets par mois… !!!!…Et ce, pour avoir détruit la France et les Français en vendant notre territoire, nos libertés et notre dignité aux lobbys financiers européens et internationaux ! Cela est inacceptable, honteux et absolument ignoble à en vomir ! Donc, réajustement immédiat à effet rétroactif des retraites dorées de pilleurs et autres vampires de l’état en ramenant à 3 768 € nets mois maximum les retraites de l’ensemble de ces traites à la république et constitution française !


Toute personne politique ayant eu une condamnation ne peut plus se représenter à aucun mandat, et ce, à vie, avec effet rétroactif.


Un mandat politique sera validé seulement au mérite. Il sera renouvelable tous les deux ans, sous résultats, valable aussi pour le Président.


Moins de contraintes, plus de financement et d’autonomie aux maires de France.


Abolition totale et définitive des avantages honteux et scandaleux que l’état français octroie aux anciens présidents (Chirac, VGE et Sarkozy) par an au détriment du peuple français : 6 M€ !


Interdiction de toute forme de financement des partis politiques par l’Etat.


Stopper la disparition programmée des départements comme annoncée avec la réforme territoriale, ce qui serait un véritable recul de la démocratie citoyenne.


En finir totalement avec l’ENA et Sciences Po par une fermeture immédiate de ces deux institutions dont le seul objectif est l’asservissement de la vraie démocratie, ainsi que des libertés individuelles et collectives ! Il faut bien se souvenir de la genèse de la création de Sciences Po, à savoir le maintien d’une domination arrogante, suffisante et inacceptable ! Emile Boutmy (1835-1906) crée Sciences Po en lui donnant une mission des plus claire : « Contraintes de subir le droit du plus nombreux, les classes qui se nomment elles-mêmes les classes élevées ne peuvent conserver leur hégémonie politique qu’en invoquant le droit du plus capable. Il faut que, derrière l’enceinte croulante de leurs prérogatives et de la tradition, le flot de la démocratie se heurte à un second rempart fait de mérites éclatants et utiles, de supériorité dont le prestige s’impose, de capacités dont on ne puisse pas se priver sans folie.

La messe est dite !